Abstractons encore

Je n’avais pas obtenu ce que je voulais, j’ai donc recommencé. Toujours à l’aquarelle et à l’encre acrylique sur Vélin d’Arches. Toujours en essayant de m’abstraire de la réalité mais en gardant l’idée de la ville pour commencer.

Ce n’est toujours pas ce que je cherche. La peinture est un éternel recommencement…

 

 

    

 

Qu’en pensez-vous ?

 

PS : pour retrouver tous mes tableaux sur un site bien classé, sans avoir à chercher dans le fouillis du blog, c’est ici.

5 commentaires pour Abstractons encore

Répondre à ApollineR Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.