Back to basics

Ce blog devait sortir rapidement de sa léthargie estivale ?  Hum, un peu longuette la remise en route, déjà un mois de passé. Manque de temps, manque de rythme, bref le démarrage tarde un peu. La nouvelle saison va donc commencer doucettement, par un peu d’actualité, car comme tout un chacun, j’ai démarré cette période de rentrée par de bonnes résolutions et des inscriptions à de nouvelles activités. Cette année ce sera donc yoga et – oh surprise ! – peinture.

 

Pour le yoga, je n’ai rien trouvé de très près de chez moi malheureusement, tout était déjà complet, je dois donc prendre le bus pour y aller. J’espère que ce ne sera pas trop décourageant en plein hiver, mais comme ça fait au moins un an que je voulais en faire, je suis motivée.

Pour quelqu’un qui n’a pas fait de sport depuis tellement longtemps, le yoga, même si c’est assez statique et qu’on ne transpire pas, a un effet bénéfique réel. Je sens mes muscles travailler dans les étirements, je me sens plus tonique et légère après, bref j’aime bien. Par contre, je suis quand même bien rouillée et certaines positions me sont difficiles. Notamment la position de repos, à genoux assise sur les pieds. Je n’y arrive carrément pas. Mes fesses sont à des kilomètres de mes pieds et surtout ça me fait très mal en haut des tibias.

Source de l’image :  http://yogvani.com/

Visite de routine chez le médecin cette semaine. Diagnostic sans appel : arthrose des genoux. – « Non, c’est pas possible, je suis trop jeune pour ça ! ». – « Ca peut commencer à 20 ans ». Bref, direction le rhumatologue (qui ne remplacera pas les cartilages usés…) et pour le yoga, je ne me mettrai plus sur les genoux, définitivement, même si je retrouve de la souplesse ce mouvement m’est à jamais interdit. Par compte, je n’ai pas de contre-indication pour la position du lotus…

Source de l’image : http://yogvani.com/

 

Pour la peinture, nouveau prof cette année, nouvelle méthode. Ma prof habituelle ayant pris une année sabbatique pour travailler pour elle, j’avais estimé que c’était l’occasion idéale pour me mettre enfin à travailler sans filet. J’ai en plus aménagé une pièce pour ça. Que nenni, je ne m’y suis toujours pas mise. J’ai donc finalement décidé de suivre un groupe d’anciens condisciples dans un nouvel atelier, pour continuer à travailler un minimum en attendant que la fièvre créatrice ne vienne. Nous ne sommes que 6, le prof est sympa, il a ouvert un nouveau cours rien que pour nous, ce sera l’occasion d’apprendre des choses différentes.

Et ne voilà-t-il pas, après avoir vu ce que chacun fait et notamment mes créations abstraites, qu’il a voulu nous faire dessiner ? J’avais l’impression de revenir 12 ans en arrière, reprendre le b-a-ba, les basiques. J’ai râlé, grogné, ronchonné, mais j’ai quand même fini par dessiner sa fichue nature morte.

Quelques erreurs qu’il serait facile de corriger, mais malgré toute la mauvaise volonté que j’y ai mise, le résultat est correct. C’était pour « faire connaissance », « voir comment on appréhendait l’espace », enfin bref plein de raisons qui ne m’ont pas convaincue, mais notre groupe « expérimenté » bouscule apparemment ses habitudes de travail. Il a cependant bien senti qu’il ne me ferait pas le coup deux fois et au cours suivant j’ai pu sortir l’aquarelle, malgré la présence d’une autre nature morte, destinée à être exécutée à la sanguine par mes collègues.

J’ai enfin pu retrouver mon univers, avec de tous petits essais réconciliant l’aquarelle et les paysages urbains. Il ne me reste plus qu’à m’entraîner encore et encore pour un grand format à l’aquarelle !

 

  

 

PS : pour retrouver tous mes tableaux sur un site bien classé, sans avoir à chercher dans le fouillis du blog, c’est ici.

9 commentaires pour Back to basics

  • Héhéhé je t’imagine bien râlant, grognant et ronchonnant à ton cours de dessin !!! LOL ;-)))
    Mais (vraiment) revenir 12 ans en arrière à « nos âges » ça pourrait avoir du bon non ? Pas d’arthrose entre autres – pffff !!! Je dois avoir le même mal que toi car cette position m’est aussi doulouresue … faudra que je pense à aller chez un médecin un jour !
    Sinon j’aime bien le Hélène « new style » aquarelle 😉
    J’attends de voir en plus grand avec impatience !
    Bizzzz ma belle

    • Comment ça, tu m’imagines bien râlant, grognant et ronchonnant ? Ca ne m’arrive pourtant (presque) jamais ! 😉
      Pour l’arthrose je ne sais pas vraiment ce que le rhumato pourra y faire – je ne veux bien sûr pas de médocs – à part peut-être m’expliquer comment descendre les escaliers du métro les jours où ça fait mal ?

  • Janobrayarde

    Que veux-tu c’est l’hérédité ! En espérant que cela se cantonne à l’arthrose…

  • Ah non, je ne t’imagine pas du tout ronchon… 😉
    Flûte pour l’arthrose, je te donnerai par mail les « médocs » que prend ma mère et qui n’en sont pas. Elle en prend depuis qu’elle a 35 ans…
    Et j’aime tes paysages urbains à l’aquarelle, féériques et si doux, un halo de douceur dans ce paysage de brutes…
    Bizzz

  • je comprends ta réaction , tu as bien fait de sortir l’aquarelle , ton univers a trouvé des couleurs subtiles et bien douces !! je vais suivre …mais attention pas trop d’eau ! ce n’est pas bon pour l’arthrose !!

  • Si je comprends bien, tu es retournée au cours sans suivre le cours, ou pas tout le cours. C’est parce que dans les prochains cours, il y aura pluss motivant pour toi qu’une nature morte ?

  • Peut-être que tu as besoin de compagnie pour peindre?
    Sinon j’espère que le rhumato pourra t’aider

Répondre à Janobrayarde Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.