Jack be little

Ce blog n’a pas vocation à devenir un blog culinaire, mais je vais quand même vous raconter ma petite histoire de courges.

Après avoir longtemps navigué entre le marché et la boutique bio (et dans le but d’approcher un jour les 5 fruits et légumes recommandés…), j’ai d’abord testé les paniers de fruits et légumes bio Le Campagnier. Un bon rapport qualité prix, de bons produits que je n’achète pas forcément habituellement, des fiches recette, une formule qui laisse toute liberté, mais il faut évidemment penser à commander une semaine à l’avance, ce qui impose d’aller deux fois au magasin dépositaire. Bref, je l’ai fait une fois, deux fois, trois fois, puis j’ai oublié. J’ai regardé du côté des AMAP, mais celle de ma ville n’est pas bio et fournit plus que je n’ai besoin pour la semaine. Mon amie Delphine* m’a vanté il y a peu Les Paniers du Val de Loire dont elle était ravie. Même problème, un panier chaque semaine me fait trop. Et là, ô miracle, on peut s’abonner pour ne recevoir qu’un panier tous les 15 jours. Je suis donc en phase de test.

J’ai déjà reçu deux paniers, avec :
– de la mâche, des poireaux, une courge butternut, des carottes, des oignons et des mini kiwis début novembre
– un mélange de mâche et de pourpier, des poireaux (c’est la saison), des mini citrouilles « Jack be little » ou pomarines, des carottes (idem), des échalotes et des pommes cette semaine

 

 

D’aucuns diront que ce n’est pas très varié, auxquels je répondrai que « c’est la saison qui veut ça ». Et puis à raison d’une fois tous les 15 jours, on doit arriver à varier les préparations.

D’autres diront « et si je n’aime pas ? », auxquels je répondrai « justement ! ».

Justement, la mâche « beurk » et les courges « beurk, beurk, beurk ». Donc deux fois de suite…

Et là, nouveau déclic, ça peut se manger ! Si, si, si, je vous assure.

D’abord la mâche : une salade tendre, toute jeune, rien à voir avec cette salade verte, âcre, dont je ne prends habituellement que quelques feuilles par politesse (et encore, seulement quand je suis obligée d’être polie). J’ai donc découvert quelque chose : la jeune mâche bio est bonne ! Miam ! Du coup je suis ravie d’en avoir à nouveau cette semaine pour pouvoir confirmer (jusqu’ici je ne jurais que par la laitue ou les endives).

Ensuite les courges. A vrai dire, je les connaissais surtout en soupe, avec cette fameuse soupe à la citrouille qui pour moi a un irrésistible goût de vomi (et l’aspect n’arrange rien). Bref, je suis (presque) bien élevée et je mange même les choses que je n’aime pas (en râlant et renâclant), mais avec la soupe à la citrouille j’atteins mes limites. Donc direction Internet pour voir ce qu’on pourrait bien faire de ces choses là et surtout quelque chose qui ne rappelle pas une soupe.

Pour la courge butternut, c’était soit des muffins, soit une purée. J’ai donc opté pour cette dernière, avec du curry et du lait de coco. Pas mal du tout, il n’en est d’ailleurs pas resté, tout le monde a aimé le petit goût de châtaigne des morceaux grossièrement écrasés, même moi !

Pour les « Jack be little » (trop mignon, ce nom), quelques idées pour exploiter la joliesse de ce légume. Je vais donc tester demain deux recettes et je reviens très vite vous dire ce qu’il en est et peut-être même mettre une photo ou deux si c’est présentable. En tout cas, crues, elles sont vraiment très belles !

 

*Le prénom a été modifié pour préserver l’anonymat de la personne concernée.

 

8 commentaires pour Jack be little

Répondre à Delphine Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.