Ah, Paris…

Ce n’était pas volontaire au départ, mais la Tour Eiffel s’est imposée dans ce paysage. Le tableau a donc subi beaucoup de transformations avant d’aboutir à cette vue grise qui me plaît assez, que ce soit dans la représentation ou dans la couleur. Un peu de la Défense, un réverbère perdu sur les toits, l’œil du cyclone peut-être…  Deuxième tableau gris dans cette série de paysages urbains, plus reposant peut-être que les noirs et rouges que j’affectionne d’habitude ?

 

 

PS : pour retrouver tous mes tableaux sur un site bien classé, sans avoir à chercher dans le fouillis du blog, c’est ici.

8 commentaires pour Ah, Paris…

Laisser un commentaire

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.