Une histoire de poivrons

Rouge, jaune, vert ou même noir, le poivron nous en fait voir de toutes les couleurs. On n’en voit toutefois plus guère à cette saison, sauf dans le sud bien sûr !

… et moi ce que je préfère, c’est le ktipiti, une délicieuse recette* grecque à base de yaourt et de poivrons rouges grillés et pelés, la version rouge du tzatziki en quelque sorte.

* Je l’achète tout fait, mais je ne devrais pas, la recette est simplissime :
– Faire cuire les poivrons au grill, retirer la peau, enlever les grains et couper en dés.
– Ecraser un peu de feta et bien mélanger à du yaourt grec (ou à défaut à du fromage blanc).
– Ajouter de l’ail émincé, un peu d’huile d’olive, une pointe de vinaigre, du persil, du sel et du poivre.
– Mélanger le tout et réserver au frais.
– Déguster sur du bon pain.

1 commentaire pour Une histoire de poivrons

  • Sur mon ancien blog

    Pour peler plus facilement les poivrons : les enfermer après cuisson dans un sac plastique une dizaine de minutes. La vapeur décollera la peau. Bon appétit
    Commentaire n°1 posté par brayarde le 20/11/2008 à 08h56

    OK je vais essayer (à ce qu’il parait) c’est bon pour la ligne.
    Commentaire n°2 posté par annick le 20/11/2008 à 09h20

    je les passe aussi au four, mais je n’ai jamais osé les mettre dans un sac plastique : ça ne le « cuit » pas dans la foulée ?! à mon avis ceux de la photo ( les noirs sont superbes ! ) peuvent se manger non pelés, mais… ne serait-ce pas des piments ???
    Commentaire n°3 posté par cerise le 20/11/2008 à 18h06

    Tu les mets dans le sac plastique quand tu les sors du four, mais surtout pas dans le four lui-même (sinon effectivement, le sac serait bien « cuit » et ton four difficile à nettoyer…) lol . Trève de plaisanterie, je ne sais pas s’il y a un risque de contamination par le plastique chauffé, mais on les épluche donc ça ne devrait pas poser de problème.

    Pour les « poivrons » en photo, ce sont peut-être des piments en effet, il aurait fallu les goûter et non pas seulement les admirer !
    Réponse de Hélène H le 20/11/2008 à 18h23

    Je trouve les noirs fascinants – c’est tellement rare cette couleur dans la nature … et les « clochettes » mimi tout plein – mais je pense aussi qu’il doivent être plus proches du piment que du poivron doux… L’aurait fallu les croquer effectivement ;o))
    Commentaire n°4 posté par Pescalune le 21/11/2008 à 09h17

    Je les mets dans du papier journal.
    Commentaire n°5 posté par venezia le 23/11/2008 à 17h10

    Et ça n’absorbe pas la vapeur justement ?
    Réponse de Hélène H le 28/11/2008 à 23h27

    Comme ils sont beaux ces petits poivrons en forme de fleurs…..
    Commentaire n°6 posté par nimphea le 24/11/2008 à 22h53

    MMhhhhhhh, du ktipiti !!!!!!!!! Je l’adore, toute l’année, en toast, dégusté avec une petite cullère, avec de petits légumes crus…
    Commentaire n°7 posté par Prudence le 27/11/2008 à 18h05

    Comme on se retrouve
    Réponse de Hélène H le 28/11/2008 à 23h26

    C’est noté dans ma liste de recettes à tester. Bises ApollineR
    Commentaire n°8 posté par ApollineR le 10/12/2008 à 02h52

Laisser un commentaire

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.