Clic-clac

Non, non, ce n’est pas une évocation d’une vieille publicité – que les plus jeunes ne reconnaîtront d’ailleurs pas -, mais du portefeuille clic-clac ou portefeuille magique, dont je veux parler.

On en a vu fleurir sur de nombreux blogs de cartonnage cet hiver et je m’y suis bien sûr essayée moi aussi. C’est un objet utile, pratique, facile à faire (sauf le tout premier peut-être), le cadeau idéal en somme. Pour l’instant, j’en ai déjà fait 8 et je ne pense pas m’arrêter là, j’ai prévu un stock de rubans en conséquence.

 

 

J’ai utilisé les explications de Sandra Hosseini dans « Tout sur… le cartonnage » (le modèle avec les rubans croisés), que j’ai ensuite
adaptées en mettant les rubans parallèles, en changeant les dimensions, en faisant des variations sur la place et la taille de la petite pochette extérieure, en mélangeant papier et tissu
fantaisie ou au contraire en les choisissant très sobres, etc. Très, très ludique ce petit clic-clac.


 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici le mode d’emploi :

1. Ouvrir le clic-clac du côté droit – – 2. Poser le ticket de caisse ou le reçu à ranger sur les rubans, à droite

Cartonnage-017-clic-clac-1.jpg

Cartonnage-017-clic-clac-2.jpg


3. Refermer

4. Ouvrir du côté gauche



Cartonnage-017-clic-clac-6.jpg








5. Magique. Le ticket est passé sous les rubans !!! ?

6. Refermer et ouvrir à nouveau du côté droit. Re-magique : le ticket est toujours sous les rubans, mais il a encore changé de côté !

Cartonnage-017-clic-clac-5.jpg

Cartonnage-017-clic-clac-4.jpg

 

En faisant une petite recherche, j’ai vu qu’il s’agit d’un accessoire de magie (on en vend par exemple sur amaz*n), créé il y a une cinquantaine d’années et aussi appelé
« Portefeuille à échange Himber« , du nom de son inventeur.  Mais bien sûr aucune explication du fonctionnement, si ce n’est qu’il est basé sur le principe ancien du « portefeuille japonais »

Si quelqu’un a compris comme ça marche, je veux bien une petite explication. J’ai bien vu que les rubans se croisent quand on ouvre par l’arrière, and so what ? Quel est le truc ?

1 commentaire pour Clic-clac

  • Sur mon ancien blog

    Superbes et fascinants !! d’un côté je n’ai pas trop envie de connaître le truc, et si c’était vraiment magique hein ?! bises cerise, baba d’admiration
    Commentaire n°1 posté par cerise le 25/03/2008 à 08h36

    C’est bien mystérieux tout cela… Les carottes sont rigolotes 😉
    Commentaire n°2 posté par Delphine le 25/03/2008 à 10h22

    Je visualise le truc mais je suis bien incapable de l’expliquer! Mon commentaire sera donc: J’en veux un!!! S’teuplééééééééééééé…
    Commentaire n°3 posté par Prudence le 25/03/2008 à 18h09

    Si tu me donnes ton adresse, ça peut s’envisager
    Réponse de Hélène H le 26/03/2008 à 22h10

    Magique oui … c’en est presque énervant ;o)) Et tellement pratique surtout !!
    Commentaire n°4 posté par Pescalune le 25/03/2008 à 21h20

    Une bonne idée pour utiliser les chutes de carton et de papier que nous gardons toutes…
    Commentaire n°5 posté par Miss T le 26/03/2008 à 09h57

    En effet, et on peut adapter la taille du clic-clac à la taille des chutes;-)
    Réponse de Hélène H le 26/03/2008 à 22h03

    impossible de comprendre comment disposer les rubans !!! Pouvez-vous m’aider ?
    Commentaire n°6 posté par Lili23 le 26/03/2008 à 13h52

    Bienvenue Lili. Vous trouverez des explications sur le blog de Nicopod – l’exemple est pour des rubans croisés, mais le principe est rigoureusement le même pour des rubans parallèles, une fois qu’on en a fait un, on a compris – (http://lescroixdenico.over-blog.com/article-15705749.html)
    Réponse de Hélène H le 26/03/2008 à 22h02

    je ne comprends toujours pas comment cela marche….et si on met un lapin, est ce que les carottes disparaissent?
    Commentaire n°7 posté par nimphea le 26/03/2008 à 19h12

    nan, c’est le lapin qui se transforme en tourterelle…
    Réponse de Hélène H le 26/03/2008 à 22h03

    Bonjour Hélène, et bienvenue dans la communauté Passion Cartonnage. Je vous invite à publier, de manière rétroactive, tous vos articles sur le cartonnage. Cela étoffera l’offre d’articles de notre communauté et ouvrira votre blog à d’autres lecteurs. Merci d’avance et à très bientôt, Cordialement,
    Commentaire n°8 posté par Fabienne B le 27/03/2008 à 22h54

    Sympa ton blog… Amitiés
    Commentaire n°9 posté par PassionNature78 le 28/03/2008 à 19h52

    Et si on se met tout entière dedans, hop, on passe de l’autre côté (du miroir)? Je suis fascinée par les tours de magie et lis toutes les biographies de « magiciens » que je peux trouver.
    Commentaire n°10 posté par venezia le 28/03/2008 à 20h12

    j’adore ce système, moi qui foure tous mes tickets dans mes poches ils se froissent et deviennent illisibles, il faut que j’arrive a m’en faire un (aïe, aïe, aïe !!!!!)
    Commentaire n°11 posté par cline le 03/04/2008 à 23h59

    Vraiment Cline, ce modèle est très facile (juste penser à en faire un premier d’essai pour comprendre le système, ensuite ça roule)
    Réponse de Hélène H le 15/04/2008 à 21h20

    j’ai tout suivi dans l’ordre sur le blog de Nico … le ticket reste désespéremment SUR les rubans et non pas dessous!!! Il doit y avoir un mystère quelque part … à l’aide!! marie neige
    Commentaire n°12 posté par marie-neige le 11/11/2008 à 19h09

    Si tu peux, envoie moi une photo de ton clic clac ouvert, je regarderai si je peux deviner ce qui ne va pas (tout en bas de la page, il y a un lien « Contacter l’auteur »).
    Réponse de Hélène H le 11/11/2008 à 23h06

Laisser un commentaire

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.