Un jaguar

Le jaguar est un félidé, du genre des panthères, qu’on trouve principalement dans les zones humides. Il vit uniquement dans les pays continentaux des Amériques, principalement la forêt tropicale du bassin amazonien. Il est menacé de disparition suite à la destruction de son habitat par la déforestation et la fragmentation de la forêt : en 1996, on estimait sa population à moins de 50 000 individus et les autorités s’accordent à dire que les effectifs continuent de diminuer, l’animal ayant disparu des régions où il était encore relativement fréquent il y a quelques dizaines d’années.

jaguar-WWF.jpg
Le jaguar ressemble beaucoup au léopard (qui vit lui en Afrique, en Asie et au Moyen Orient), dont il se distingue par sa mâchoire puissante et sa grosse tête ronde, sa morphologie robuste et trapue, ses membres courts et épais, et surtout par son pelage, des petites taches pleines sur la tête, le cou et la queue, et des anneaux noirs avec une ou deux taches centrales sur les flancs.

C’est un coureur rapide et un bon nageur, qui se nourrit de pécaris (un cousin du porc), caïmans, singes, oiseaux, rongeurs, tortues, serpents… Comme le tigre, il tue les petites proies d’un coup de dents à la nuque et les grands animaux à la gorge, puis il les emporte à l’abri avant de les dévorer. La taille de son territoire varie en fonction des proies disponibles et du dérangement humain. C’est un animal solitaire qui vit dans un milieu difficile d’accès. Du fait de sa rareté, il a fait l’objet de relativement peu d’études et son mode de vie reste très mal connu.

Le mot « jaguar » semble issu de la langue tupiguarani d’Amazonie et les jaguars sont vénérés par de nombreuses tribus et civilisations. Les Mayas adoraient le dieu jaguar, comme les Zapothèques. Les Mayas pensaient par exemple que le jaguar, dieu des enfers, aidait le soleil à voyager sous la terre pendant la nuit, afin de nouveau resurgir le matin. Les tribus indiennes du Rio Napo pensaient que le jaguar était la réincarnation d’un sorcier. Aujourd’hui encore, les chamans Guajiros disent se transformer en jaguar pour communiquer avec l’au-delà.

Ci-dessous une aquarelle réalisée pour Pescalune, en espérant qu’elle contribuera à lui redonner un petit peu d’inspiration, de motivation, d’idées, bref que la pause de son blog ne sera pas trop longue.

aquarelle-030-jaguar.jpg

 

Pour celles et ceux qui rêvent de danser à la pleine lune, autour d’un feu, avec le père d’un poulpe breton, il y a toujours le maquillage « jaguar camarguais ». Mais ça, c’est une autre histoire… Chut ! —-



1 commentaire pour Un jaguar

  • Sur mon ancien blog

    ;o)
    Commentaire n°1 posté par Pescalune le 16/09/2007 à 09h38

    magnifique, vraiment !
    Commentaire n°2 posté par cerise le 17/09/2007 à 17h55

    Splendide ce jaguar… si avec ça Pescalune ne reprend pas des forces…
    Commentaire n°3 posté par venezia le 17/09/2007 à 23h02

    C’est ma première visite ici et tout est absolument magnifique 🙂 Je reviendrai.
    Commentaire n°4 posté par Marie D. le 29/09/2007 à 13h37

    Merci Marie !
    Réponse de Hélène H le 29/09/2007 à 16h40

Répondre à Sur mon ancien blog Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.