Pastels

Après le fusain (voir cet article), je suis passée très vite au pastel sec. Le dessin doit être juste bien sûr, mais on peut jouer avec les couleurs, travailler un peu la matière, estomper au doigt, un vrai bonheur.

Certain(e)s reconnaîtront la danseuse. J’ai une tendresse particulière pour le cubain qui me rappelle mon grand-père maternel et aussi bien sûr pour les portraits d’Annaëlle et de Guillaume, il faudrait d’ailleurs que j’en refasse de nouveaux, ça date. Par contre, les natures mortes, c’est vraiment pas mon truc.

Tous ces dessins datent de 1999 et 2000.


dessin-015-buste-pastel.jpg

dessin-016-danseuse-pastel.jpg

dessin-017-cubain-pastel.jpg

dessin-018-indienne-pastel.jpg

dessin-019-annaelle-pastel.jpg

dessin-020-guillaume-pastel.jpg

dessin-021-violon-pastel.jpg

dessin-022-epinette-pastel.jpg

Précision du 28/05/2007 : Suite au commentaire laissé par Venezia, j’ai recherché quelle était la statue dont je m’étais inspirée pour la danseuse. Il s’agit en fait d’un personnage moulé sur nature par Christian Germanaz, en l’occurence une danseuse du ballet de Maurice Béjart, pour la célébration du bicentenaire de la révolution française et placée temporairement devant l’entrée du Grand Palais en 1989.

1 commentaire pour Pastels

  • Sur mon ancien blog

    Ahhhh elle est donc là l’origine de la danseuse ;o) (que j’aime beaucoup du reste !)
    Commentaire n°1 posté par Pescalune le 25/05/2007 à 20h55

    Pour la danseuse, j’ai toujours cru qu’il s’agissait du portrait de la véritable héroine de Jules et Jim (jà cause de la couverture d’un livre dont je cherche dessepérement le titre et où il y avait sa photo)
    Commentaire n°2 posté par venezia le 26/05/2007 à 08h27

    Mon dessin est fait d’après une statue photographiée dans le livre « Femmes de pierre ». Peut-être la même statue a-t-elle inspiré la couverture du livre ?

    Edit : il s’agit de « La danse en révolution », statue en résine dorée réalisée par Christian Germanaz pour le bicentenaire de la révolution française et placée temporairement devant l’entrée du Grand Palais en 1989.
    Réponse de Hélène H le 26/05/2007 à 10h28

Répondre à Sur mon ancien blog Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.