C’est toujours de saison : le baume à lèvres des débutantes

Je ne vais pas essayer de mettre beaucoup de recettes sur ce blog, que ce soit de cuisine ou de cosmétique. Il y a plein de blogs fabuleux qui vous expliqueront tout ce dont vous avez besoin beaucoup mieux que je ne pourrai jamais le faire. (Sauf la confection de parfums, là je cherche toujours. Si vous savez où trouver des indications précises pour faire un parfum sur base d’alcool avec une dominante d’agrumes et qui tienne vraiment toute une journée, je prends).

Aujourd’hui je vous présente ma recette de baume à lèvres, très basique, mais surtout très simple à réaliser. Idéal pour une débutante en patouille maison, s’il y en a une qui passe par ici.

J’ai comparé avec ceux de Venezia (un goût fabuleux de cacao – ah bon, il ne se mange pas ??? – et une texture incroyable) et de Bluetansy (je me suis très largement inspirée d’une de ses recettes d’ailleurs). Le mien a une texture beaucoup plus « brute » que ceux de ces deux expertes, la texture du karité en fait, mais il est efficace et tellement facile à faire que je l’ai adopté (après avoir, hélas, trois fois hélas, fini les cadeaux reçus).

Les ingrédients (produits bio, bien sûr):

  • 24 grammes de beurre de karité
  • 15 grammes de macérat de calendula
  • 3 gouttes d’huile essentielle de géranium rosa
  • 4 gouttes d’huile essentielle de ciste


La recette :

  • Mélanger le beurre de karité et le macérat de calendula dans un becher et mettre au bain-marie pour faire fondre
  • Laisser refroidir jusqu’à avoir, comme le dit Blue, une « sensation de ni froid-ni chaud quand on pose la paume de la main sur le flanc du becher« 
  • Quand la température est bonne, autour de 45°C, ajouter les huiles essentielles (dont les propriétés auraient été perdues si on avait mélangé plus chaud)
  • Verser dans de petits pots avant que cela ne prenne


J’avais commencé avec 15 g de karité, mais le premier mélange s’est avéré beaucoup trop mou (peut-être est-ce dû à l’utilisation d’un beurre raffiné ?) : dès que je mettais le doigt dans le pot ça redevenait liquide. J’ai donc à nouveau chauffé 9 g de beurre de karité. Quand il a été fondu, je l’ai longuement mélangé avec la préparation précédente et là, miracle, ça a pris ! Au final, un baume compact, qui se transforme en gloss dès qu’on le met sur les lèvres. Pas mal, pour un premier essai, finalement. Venezia trouve que j’ai mis beaucoup d’huiles essentielles, en particulier de ciste, mais je savais que je les tolérais bien et que j’aimais le goût assez particulier de la ciste.

 

La semaine prochaine, la cuisson de l’oeuf dur (je suis sûre qu’il y en a qui les mettent dans l’eau bouillante !).

 

Précaution : Avant d’utiliser des huiles essentielles, substances puissantes et donc potentiellement dangereuses, je vous engage à bien vous renseigner sur leurs précautions d’emploi. Voir par exemple la Charte CosmEthique du Fil Vert ou l’article de Blue. Pas d’huile essentielle sans avis médical pour les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 3 ans, et en cas de pathologie grave.

1 commentaire pour C’est toujours de saison : le baume à lèvres des débutantes

  • Sur mon ancien blog

    Le dernier que j’ai fait ne ressemblait à rien ! Il faut dire que j’ai cassé la balance et que maintenant tout est au piffomètre ! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à fondre puis refondre (puis pour finir mettre plein de fond de bouteilles pour voir !). J’ai hâte de lire l’article sur les oeufs (je ne sais même plus ce que je fais ! lol).
    Commentaire n°1 posté par patacaisse le 27/04/2007 à 18h35

    Tu es sérieuse ??? Je suis capable de le faire, tu sais !
    Commentaire n°2 posté par Hélène H le 27/04/2007 à 21h59

    Le principal, c’est de se lancer, Hélène. Et si le résultat est efficace, c’est encore mieux… Mais je te promets que la recette sans karité est excessivement facile à réaliser.
    Commentaire n°3 posté par venezia le 30/04/2007 à 21h32

Répondre à Sur mon ancien blog Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.