Un dimanche à l’Hôtel-Dieu

Dans la série « un dimanche… », un atelier croquis avec Françoise Aubry à l’Hôtel-Dieu.

L’Hôtel-Dieu est le plus ancien hôpital de Paris, d’abord une oeuvre de charité puis de réclusion, avant de devenir un hôpital public. Il a été de nombreuses fois détruit, reconstruit, incendié, restructuré et remis en cause (et encore récemment). Les bâtiments actuels datent du XIXème siècle.

Les jardins de l’Hôtel-Dieu sont accessibles depuis le parvis de Notre Dame. Ils ne sont pas très grands et nous étions au calme et à l’ombre en ce très beau dimanche, alors que les touristes grillaient au soleil à quelques dizaines de mètres de là.

J’ai fait deux croquis aquarellés, en m’attachant pour une fois à la justesse du dessin au lieu de dessiner à vue. Il faut dire que le lieu ne laisse pas trop de place à l’improvisation. Même si les verticales ne le sont toujours pas, les points de fuite sont à peu près justes, et j’ai enfin réalisé que ces règles de perspective qui m’ont toujours semblé arbitraires, peuvent faciliter vraiment la vie. J’en ai aussi profité pour tester un format carré un peu plus grand que mes carnets habituels, sur un carnet à spirale rapporté de Saint Pétersbourg. Le papier est très lisse et ne gondole pas, dommage que je n’en aie pris qu’un seul car il me convient bien.

 

 

Qu’en pensez-vous ?

2 commentaires pour Un dimanche à l’Hôtel-Dieu

Laisser un commentaire