Les touristes exclus de Tsukiji !

Tsukiji est le marché aux poissons et crustacés de Tokyo, le plus grand du monde avec plus de 2 500 tonnes écoulées chaque jour. On y vend aussi des fruits et légumes, mais je n’ai pas vu cette section. Il se situe à moins de 20 minutes à pied du quartier chic de Ginza.

Premier contact surprenant. Il n’y a absolument aucune odeur, et il fait froid, très froid même. D’abord parce qu’on y va très (très) tôt pour être sur place avant la criée de 6h du matin, que les nuits japonaises sont froides (surtout quand on est encore en plein décalage horaire), mais surtout parce que le principal attrait est la vente des thons, des mastodontes faisant jusqu’à 1m50 et …congelés. Il faut bien faire attention à ne pas gêner. Faire très attention aux caristes qui se déplacent sur de surprenants chariots pétaradants, à toute vitesse et totalement indifférents aux piétons. Ne pas gêner non plus les acheteurs qui viennent scruter chaque poisson, vérifier la fermeté de sa chair et son taux de graisse, en lui ouvrant la bouche avec un crochet et en l’éclairant à la lampe de poche. Ne pas prendre de photos au flash, surtout pendant le moment fébrile (et très bref) de la criée.

Personnellement, j’ai été un peu déçue par cette criée, incompréhensible comme il se doit, mais encore plus en japonais. Un mélange de Rungis et de criée bretonne, pas de quoi s’extasier et en faire un haut lieu touristique, je trouve. Par contre, c’est plus intéressant dans le dédale des allées autour. Des tas de poissons inconnus, ces fameux thons qu’on débite à la scie, des gens qui mangent des sushis (à 6h du matin, donc), du monde qui se bouscule dans ces allées bien trop étroites et très encombrées.

En septembre dernier, on y allait avec plein de consignes. Ne pas rester en groupe, 2 ou 3 maximum. Ne pas être sur le passage. Ne pas prendre de photos au flash. Se faire oublier. On était au maximum une vingtaine d’européens au total je pense, discrets et bien à l’écart de l’animation.

Visiblement, ça n’a pas suffit, puisque, comme le rapporte Le Monde, les autorités japonaises ont annoncé mercredi 3 décembre que les touristes étrangers vont être exclus des ventes aux enchères […] entre le 15 décembre et le 17 janvier […] à cause de leur mauvais comportement. « Nous avons décidé de leur barrer l’accès car ils photographient au flash et touchent les thons pendant le déroulement des enchères », a expliqué Akiko Ueyama, porte-parole de la municipalité de Tokyo. « Le marché n’est pas une attraction touristique mais une place pour les ventes aux enchères de poissons », a-t-elle souligné. La municipalité va déployer des gardes pour empêcher les touristes d’assister aux enchères et également envoyer des courriers pour informer les ambassades, hôtels et agences de voyages. « Pour l’instant, l’interdiction sera en vigueur pendant un mois et nous examinerons ensuite la nécessité de l’étendre indéfiniment », a-t-elle ajouté.

1 commentaire pour Les touristes exclus de Tsukiji !

  • Sur mon ancien blog

    J’ai vu encore récemment des reportages à la télé japonaise, et c’est bien vrai que beaucoup trop de visiteurs touristes sont assez sans-gêne, ne tiennent pas compte de consignes de précautions etc, les flash n’étant pas, en un sens, le plus grave à mes yeux m^me s’il est vrai que c’est dérangeant. De toute façon, le maire Ishihara veut les faire disparaitre, ces halles, pour y faire des aménagements en vue des jeux de 2012 qu’il espère avoir…
    Commentaire n°1 posté par Mimisan le 05/12/2008 à 07h51

    Merci de ces précisions Mimisan ! J’avais justement pris une photo à la mairie de Tokyo. A suivre donc (mais vu les difficultés financières qu’a Londres pour préparer ses jeux de 2012, Tokyo restera-t-elle candidate ?). Sur ce, je cours découvrir ton blog, je suis sûre que je vais y trouver plein de choses sur ce fascinant pays.

    Réponse de Hélène H le 05/12/2008 à 23h25

    Merci d’avoir rectifié ma mémoire: ce n’est pas 2012, mais 2016. La lourde propagande faite pour ça me parait d’autant plus lourdingue!!! (j’avais débarqué sur cette page au vu du portail OB qui tout compte-fait permet de temps en temps des découvertes intéressantes) Bon week-end.
    Commentaire n°2 posté par Mimisan le 06/12/2008 à 02h25

    Dans un sens je comprends quand même leur décision … si tu bosses à 5 ou 6h du mat c’est déjà pas drôle, boulot stressant en plus dans une criée où tout le monde est pressé … et t’as des grappes de touristes qui badent les poissons et prennent des photos en ouvrant la gueule des mastodontes …. ça doit pas être très cool pour ceux qui y bossent. Je suppose effectivement (ou même … j’affirme – lol) que tous les touristes ne sont pas toujours des plus disciplinés !
    Commentaire n°3 posté par Pescalune le 06/12/2008 à 18h17

    Tu as malheureusement raison. Et ça ma désole !
    Réponse de Hélène H le 06/12/2008 à 19h37

    Je remarque quand meme que les thons trainent par terre… l’hygiène japonaise? …
    Commentaire n°4 posté par venezia le 12/12/2008 à 17h19

    Etonnant, n’est-ce pas ?
    Réponse de Hélène H le 12/12/2008 à 21h31

Répondre à Sur mon ancien blog Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.