Kaléidoscope pékinois

Non, non, il ne s’agit pas de petits chiens-chiens, mais bien de la ville de Beijing, capitale de la République Populaire de Chine.

Plus de 11 millions d’habitants, sur une surface comparable à celle de la Normandie. Cinq périphériques, voire six, je ne sais plus. Un centre historique où les bulldozers oeuvrent en toute impunité dans les quartiers historiques populaires, les hutongs, à 500m de la Cité Interdite. De grands espaces vierges. Des HLM style cage à lapins. A nouveau de l’espace, où l’on construit jour et nuit pour les jeux olympiques. Encore une zone de HLM. L’urbanisme est un concept totalement inconnu. On construit, laid, vite fait, mal fait, pour 20 ou 30 ans, et on casse tout ce qui ne tient plus pour construire d’immenses banlieues de tours et barres et des voies rapides. On oublie les égoûts, même dans cette mégalopole, ça doit être vu comme du superflu ?

Un climat continental, avec des températures très contrastées selon la saison et beaucoup de pluie en été. En août 2005, nous avons même eu droit à des queues de typhon, d’où le brouillard très prononcé sur certaines photos (température autour de 40°C, humidité proche de 100% en permanence, pluies diluviennes, joli temps pour la saison…).

Vous ai-je dit aussi que les chinois sont nombreux, très nombreux, plus de 1,3 Milliards ? Ca fait beaucoup. Partout. Tout le temps. Une affluence comparable à celle du métro parisien un jour de grève, dans les rues, les sites touristiques, les restaurants… et chacun joue des coudes pour passer, voir, respirer. Il n’y a guère justement que le métro qui n’est pas bondé, trop cher pour le pékinois moyen.

Quelques images de ce voyage extrêmement dépaysant, en désordre : la Place Tian’an Men, le Temple du Ciel -malheureusement en travaux -, la Cité Interdite (ces deux sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité), l’intérieur d’un hutong, la Tour du Tambour, le marché de Panjiayuan, le Palais d’Eté, le mur aux neuf dragons du Parc Beihai et la gare, direction Datong.

photo-003-Beijing.jpg

1 commentaire pour Kaléidoscope pékinois

  • Sur mon ancien blog

    J’adore cette façon que tu as de kaléidoscoper tes voyages ;o) Encore un endroit fascinant que je ne connais pas – je me suis arrêtée à Hongkong et Tokio à l’époque …. je n’ai jamais visité Beijing.
    Commentaire n°1 posté par Pescalune le 23/05/2007 à 19h49

    J’ai d’autres kaléidoscopes chinois en préparation, mais je ne connais ni Hong Kong, ni Tokyo…
    Réponse de Hélène H le 23/05/2007 à 20h02

    Je vois que l’on a fait les mêmes voyages
    Commentaire n°2 posté par franquie le 28/03/2008 à 07h49

Répondre à Sur mon ancien blog Annuler la réponse

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.